Brothers islands : un des meilleurs sites de plongée de la Mer Rouge

Les îles Brothers ( Al Ikhwan ou El Akhawein) se situent au milieu de la Mer Rouge à 36 miles nautiques (70 km) à l'est d'El Quseir.

Ou se trouvent situent Brothers islandsSituation des Brothers
Carte des iles BrothersLes iles Brothers en Mer Rouge

Il s'agit de deux piliers qui émergent d'un fond situé à plus de 500 m et dont la surface est d'une aridité totale. Leur situation exposée aux courants est un point de rencontre de toute la faune pélagique qui remonte des profondeurs et qui font de ces cailloux l'un des 10 meilleurs sites de plongée d'Egypte et de la Mer Rouge.

Les plongées y ont été interdites pendant 3 ans de 1996 à 1998 par le gouvernement égyptien car beaucoup trop de bateaux y venaient causant visiblement des problèmes. Les Brothers sont maintenant d'un parc national qui nécessite une autorisation des gardes côtes et le paiement d'une taxe pour pouvoir y plonger (50 €).

Les 2 ilots sont éloignés de moins d'1 km. Le plus grand situé au nord est dénommé Big Brother et le plus petit, au sud... Little Brother. C'est bon, jusque là vous suivez ?

Big Brother

La plus grande des 2 iles frères ne fait que 300 m de long. Elle est surmontée d'un phare en pierres de 100 m de haut construit dans le plus pur style victorien par les anglais en 1880. Il peut se visiter. On ne l'a pas fait, sur les conseils de nos guides, car c'est soit disant pas terrible avec plein de touristes, des plongeurs je crois... Grand frère n'est habité que par quelques soldats qui entretiennent le phare et surveillent les alentours.

Phare de Big BrotherPhare de Big Brother Papillons jaunes demi-masquéPoissons papillons Plongee sur l'Aïda a Brothers islandEpave de l'Aïda

Le site de Big Brother abrite 2 épaves :

Le Numidia, tout au nord, est un cargo anglais de 145 m de long, transportant du matériel ferroviaire qui a coulé en 1901. Il gît sur le flanc tribord entre 15 et 80 m. On n'a pas pu faire cette plongée à cause d'une mauvaise houle qui a freiné nos ardeurs quand le pneumatique d'un autre bateau de Dune s'est retourné.

L'Aïda, au nord-ouest est un navire égyptien transporteur de troupes de 75 m (voir photo) qui a sombré par mauvais temps en 1947 alors qu'il effectuait la relève de la garnison du phare. L'épave est positionnée verticalement, l'arrière au plus profond (60 m) et l'avant fortement détérioré vers 25 m qui permet un accès facile aux cales. On est passé 2 fois dessus, sans renter vraiment à l'intérieur à cause de la limite des 30 m de profondeur applicable en Egypte à cette époque.

Plongée à Big Brother

On a fait 3 plongées, toutes dérivantes :

Carte des plongees a Big BrotherPlongées à Big Brother

Les 2 premières, identiques, c'est à dire le coté nord-ouest du récif un peu au nord de l'épave de l'Aïda à la pointe sud ou sont mouillés les bateaux. J'y ai vu à chaque fois un requin renard toujours au même endroit, mais profond dans les 40 m alors qu'on était sur les 20. A la première (7h30) il y avait un fort courant avec une belle houle, tandis qu'à la seconde il a fallu palmer tout le long pour arriver au Ghani,

La troisième s'est déroulée autour de la pointe sud et comme il n'y avait pas de courant on a pût remonter au delà de l'appontement du phare. Une jolie plongée avec des poissons flûtes qui se cachent dans vos bulles pour attraper des petits poissons et une belle tortue pas farouche.

Little Brother

Le Petit Frère est un îlot totalement aride avec rien dessus, si ce n'est quelques amas de pierres et une drapeau égyptien sur un bout de bois. Il ne doit pas faire plus de 50 m de diamètre.

Big Brother vu de Small BrotherLittle Brother Poissons cocher de la Mer RougePoissons cocher Requin longimane a Brothers islandsRequin longimane

Si la surface ne présente aucun intérêt, la partie sous-marine est de toute beauté avec ses tombants recouverts de forêts de gorgones et d'alcyonnaires parmi les plus belles que j'ai eu le plaisir de voir. Mais si on vient à Small Brother, c'est surtout pour ses requins marteaux qui fréquentent fréquemment le site aussi bien au nord qu'au sud et que l'on peut observer le matin de bonne heure vers les 40 m. Ca n'a pas été notre cas, malgré un réveil matinal, mais bon on ne peut pas gagner à tous les coups.

Plongée à Little Brother

Carte des plongées à Small BrotherPlongées à Little Brother

On a fait 3 plongées.

Les 2 premières dérivantes, mais sans trop de courant, sur le coté ouest du récif, de la pointe nord-ouest jusqu'au sud où sont mouillés les bateaux. Le fait qu'on ait eu peu de courant explique sûrement le fait qu'on n'est pas vu de marteaux. On s'est contenté à la première d'un simple requin gris et d'un banc de barracudas. En fin de deuxième plongée, on a vu notre premier requin océanique du séjour. Ce magnifique requin reconnaissable à ses larges ailerons bordés de blanc, plus connu sous le nom de Longimanus (Carcharhinus longimanus plus précisément), est curieux et pas farouche pour 2 sous. Il a fait son petit tour de reconnaissance, passant voir tous les plongeurs, escorté de ses poissons pilotes juste sur le bout de son nez, puis est parti voir si la soupe était meilleure ailleurs. Durant son passage je suis sûr que la consommation d'air de certains à fortement baissée...

Pour la troisième on a tenté le coté est, mais si au départ il n'y avait pas trop de courant, vers le milieu il s'est avéré franchement contraire, ce qui nous a obligé à écourter la plongée et attendre que le zodiac nous récupère.

Mon avis sur Brothers islands

Pour conclure sur les iles Brothers, je m'en faisais tout un monde et malgré la beauté sauvage du site, j'ai été quand même très déçu. D'abord, il y a énormément de bateaux au mouillage, surtout sur Big Brother où l'on a l'impression d'assister au rassemblement annuel de tous les liveaboard de la Mer Rouge. Ensuite sans parler des requins marteaux ou autres gros pélagiques, je pensais y voir du thon, de la carangue, du requin gris et pointe blanche, mais cela n'a pas été le cas. De ces 2 îlots le plus intéressant est sans compter Little Brother avec ses coraux mous de toute beauté.