Tubbataha reef : Parc marin des Philippines au large de Palawan

Les récifs de Tubbataha se situent à 150 km à l’est de Palawan, en plein milieu de la Mer de Sulu.

Ou se trouve Tubbataha reef Situation de Tubbataha reef Tubbataha dive mapCarte de Tubbataha
Le phare solaire de Tubbataha reef Phare de Tubbataha L'atoll sud de Tubbataha et l'épave du Delsan L'atoll sud et l'épave du Delsan La station des rangers de Tubbataha reefs La station des rangers de Tubbataha

Il s'agit de 2 formations coralliennes posées sur des fonds de plus de 1000 m et dont la partie émergée se limite à des bancs de sable recouverts d'une maigre végétation. Leur faible hauteur (2 m au maximum) constitue un réel danger pour la navigation, ce qui explique la présence d'un certain nombre d'épaves sur leur pourtour.
L’atoll nord est le plus grand. Il mesure 15 km de long pour 5 km de large. C'est en fait un immense lagon dont la profondeur varie de 5 à 15 m. Il possède en son extrémité nord un îlot recouvert de quelques arbustes dénommé Bird Island car il sert de lieu de nidification à une colonie d'oiseaux marins. Au sud sur un banc de sable, construite sur pilotis, se trouve la base des rangers qui surveillent le parc. Ils y séjournent toute l’année par période de 2 mois. Ce sont les seuls habitants de Tubbataha.
L'atoll sud, plus petit, ne fait que 5 km de long par 3 km de large. Il possède dans son extrémité sud un îlot boisé ceinturé de murailles sur lequel a été construit un phare qui est alimenté par des panneaux solaires.
Les deux atolls sont séparés par un chenal de 8 km de large et de plus de 600 m de profondeur.

Tubbataha reef est un parc marin créé en 1988 et classé au patrimoine mondial de l'humanité par l’UNESCO en 1993. Sa superficie est de 96 800 hectares. Il est actuellement géré par le WWF.
Les inventaires qui y ont été réalisés ont permis de recenser 570 espèces de poissons, dont 11 espèces de requins, 380 variétés de coraux, 12 espèces de dauphins et baleines, 80 variétés d'algues, 45 espèces d'oiseaux et 2 espèces de tortues.

Comme il n’y a aucun abri et que le site est balayé par les typhons, le parc n’est ouvert que pendant les 3 mois de la saison sèche (de mi-mars à mi-juin). Pour plonger à Tubbataha, les bateaux de croisière doivent être agréés par les autorités et les plongeurs doivent s'acquitter d'un droit d’entrée de 2 500 pesos par personne. Lors de votre arrivée, vous devrez attendre l’inspection de votre bateau par les rangers avant de pouvoir découvrir les merveilles du parc.

L’amarrage n’est autorisé que sur les mouillages installés par le bateau du parc en début de saison et bien entendu la pêche et le rejet de toutes ordures y sont interdits. Il est également interdit de descendre sur les îlots et de naviguer dans les lagons. Tubbataha est donc uniquement une destination plongée, qui du fait de ces conditions très particulières n’est visitée actuellement que par 400 plongeurs par an.

La base des rangers de Tubbataha L'atoll sud de Tubbataha et son phare

Plongées à Tubbataha reef

On a fait 15 plongées, soit 3 par jour.

Plongeurs et éponge barrique à Tubbataha Eponge barrique Tortue imbriquée à Tubbataha Tortue imbriquée Requins pointe blanche à Tubbataha reef Requins obesus

1°) La première près de la station des rangers, sur le récif nord

2°) La seconde sur l’autre bouée un peu plus au nord de la station

3°) Deux à Black Rock, sur le récif sud, dont une de nuit

4°) Cinq à l’extrême sud du récif sud, en face du phare

5°) Cinq autour de Bird Island à l’extrême nord du récif nord

6°) Une à Jessie Beazley, sur le chemin du retour

Ce qui surprend à Tubbataha, c’est la quantité mais surtout la taille des poissons.
Ici tout est GROS. Les thons, les carangues, les barracudas, les langoustes sont vraiment impressionnants. L’effet réserve se fait vraiment sentir. D’autre part on sent bien qu’ils sont chez eux et pas souvent dérangés. Il y a bien sûr du superbe petit, mais avec tout ce gros...

L’autre point, c’est quand même la profusion de requins de récif et de tortues. On en voit des quantités à toutes les plongées tellement qu’à la fin on n’y fait plus attention. Pour les tortues c’est un peu normal car elles viennent pondre sur les îlots. Il y a aussi par endroit une telle concentration de balistes titan que Didier pensait qu’ils étaient venus en congrès !! La période du frai débutait et ils commençaient à être agressifs. Remarque ce n'est pas pour rien si un site de plongée de l'atoll sud porte le nom de "Tiggerfish city".

Enfin il faut bien évidemment parler des tombants vertigineux (100 m jusqu'au rebord, puis...) couverts de superbes coraux indemnes, de gorgones et d’énormes éponges barrique. Une invitation à aller voir toujours plus bas...

Bien entendu, l'eau est chaude (28°C) et la visibilité excellente (30 à 45 m). Il y a parfois un fort courant horizontal dû à la marée et auquel il faut faire attention.

Jessie Beazley reef

Jessie Beazley reef se situe à 20 km au Nord-est de Tubbataha. Il s'agit d'un récif isolé de moins de 500 m de diamètre qui affleure la surface de l'eau.

Ce récif ne fait pas partie de la zone de protection du parc et cela se sent tout de suite. D’abord il y a nettement moins de poissons, ce qui fait qu’après Tubbataha on a l’impression d’être en plein désert. Ensuite il y a des tas de lignes de pêche emmêlées dans les coraux. Enfin le plateau a été ravagé par la pèche à la dynamite. On a l’impression de visiter des ruines après un bombardement. Sinon le petit plus ce sont les tombants encore plus impressionnants que ceux de Tubbataha.

Mise à jour 2008 : Le récif de Jessie Beazley a été intégré au parc marin de Tubbataha, ce qui devrait permettre d'y effectuer rapidement des plongées de la qualité de celles du reste du parc.