On a atterri à Lamud Island, un peu à l’insu de notre plein gré.

Au départ on devait loger à Coron Town et plonger avec le club Serena Diving de Stéphane Ferrante, mais suite à différents problèmes, Stéphane a préféré nous confier à son copain Joackim Lorentz, alias Jojo et à sa femme Margie qui tiennent le seul resort de l’île, le Lamud Island Resort.

L'avion d'Asian Spirit

Pour arriver à Lamud, il faut d’abord prendre le petit coucou de 15 places d’Asian Spirit qui part très tôt de Manille (7h). Attention le forfait bagage est limité à 10 kg. Le supplément n’est pas très cher, 100 PHP par kilo soit 1,5 €, mais vous risquez de ne pas voyager avec tous vos sacs. Un des nôtres n'est arrivé que le surlendemain.

Puis de l’aérodrome de Busuanga qui se situe dans le nord de l'ile, jusqu'au village de Conception situé dans le sud-ouest, il faut compter 1h30 en jeepney (véhicule de transport en commun local). ce n'est opas trés loin en fai mais les pistes tout juste carrossables et il faut passer par la ville de Coron qui est au sud-est. Après il faut compter une ½ heure de bangka (bateau trimaran local) pour arriver à Lamud.

Le Lamud island resort à Busuanga

La plage de Lamud Cottage du Lamud island resort Terrase du Lamud resort

Le Lamud Island Resort est plutôt une pension de famille pour routards qu’un resort comme on l’entend chez nous. Il est situé sur une jolie baie dans une île peu habitée mis à part quelques villages de pécheurs.

Il se compose :

  • d’une grande bâtisse en hauteur qui sert de salon, de restaurant et de bar
  • d’un bâtiment découpé en 6 chambres avec un bloc sanitaire collectif situé en arrière. L’ensemble est simple mais fonctionnel et propre. Les cloisons sont en bambou tressé, les lits (simple ou double) possèdent des moustiquaires. Le bloc sanitaire se compose d’un W-C avec chasse, d’un lavabo et d’une douche "sommaire" mais très efficace. L’eau du puits arrive par un tuyau dans une grande lessiveuse et à l’aide d’un brot vous vous aspergez.
  • d’un cottage pour les amoureux
  • de la maison de vie de Jojo, Margie et leur fille Vanessa
  • du dive-shop

Il faut aimer la nature et ne pas rechercher le confort occidental pour séjourner ici. Il y a plein de bestioles (araignées, crapauds, geckos, petits rongeurs).

Les nuits sont remplies de cris d’animaux de toutes sortes et les singes courent le matin sur le toit. Il n’y a pas d’eau "courante" comme on l'entend chez nous et l’électricité issue d'un groupe électrogène (prises US) n’est disponible que de 19 à 22h.

Mis à part la plongée, il n’y a pas grand chose à faire : farniente dans les hamacs, ballade en canoë, planche à voile, snorkeling et partie de UNO endiablée avec Vanessa (attention, elle triche la bougresse !!).

Jojo de Lamud

Jojo est allemand et sa femme philippine. Il faut donc au moins parler anglais pour séjourner ici. Nous avons eu la chance de profiter de la présence Pierce, le beau frère franco-américain de Jojo qui nous a escorté pour les plongées.

La nourriture locale est simple mais bonne (poisson, crustacés, poulet, riz, pâtes…). Par contre, ne vous attendez pas à avoir des buffets type Club Med, il y en a juste pour chacun. Les filles étaient contentes, elles n’ont pas pris un gramme, un kilo je voulais dire…

L’eau à boire est précieuse et de ce fait vous est donnée avec parcimonie. Ils sont obligés d'aller la chercher à Coron Town où elle est vendue en jerricans de 20 litres.

Moi, j’ai beaucoup aimé ce retour à la nature et puis Jojo et sa femme sont adorables.
D’autre part vous pourrez apprendre le tagalog, la langue des philippins, avec le personnel du ressort

Salamat sayo, Jojo at Margie

NB : N’oubliez pas un bon produit à moustiques pour le soir.

 

Mise à jour 2008 : Le Lamud island n'existe plus, mais vous pouvez toujours plonger avec Jojo. Il travaille maintenant sur l'ile de Sangat comme dive master.

Coron town : la capitale des Calamian

Coron town

Coron town est la "capitale" des îles Calamian (voir plan de la ville de Coron). Elle se situe sur l’île de Busuanga et non sur celle de Coron comme on pourrait le croire.

On voulait y passer une journée pour visiter, mais Jojo nous a dit qu’une heure ou deux suffisaient. Il n’aime pas bien cette ville Jojo et peine vraiment à y faire l’avitaillement. En tout cas il avait raison, il n’y a pas grand chose à voir et rien à acheter.

Si vous voulez y séjourner, il y a quelques petits resorts, mais attention il n’y a pas de plage, c’est bruyant, pas touristique pour 2 pesos et la baignade n'est pas conseillée dans la baie.