Histoire des épaves japonaises de la baie de Coron

Attaque de la flotte japonaise par l'aviation américaine Navires japonais en feu le 24 septembre 1944

La baie de Coron abrite une quinzaine d’épaves recensées de navires japonais datant de la deuxième guerre mondiale. Ils ont tous été coulés en 40 minutes, le 24 septembre 1944, par plus de 150 avions américains qui ont décollés de porte-avions situés à plus de 500 km (6h de vol aller-retour). En cliquant sur les photos de droite vous pourrez voir 8 photos aériennes prises par l'aviation américaine lors de cette attaque.

D’après diverses sources, il y aurait en fait entre 24 et 34 épaves japonaises. Il s’agit principalement de navires de ravitaillement. Les navires de guerre étaient tous partis pour Leyte au sud-est où devait se dérouler l’affrontement naval nippo-américain des Philippines. Cette flotte logistique se cachait dans le dédale des iles Calamian. Elle a été découverte par la reconnaissance aérienne américaine qui réalisait une cartographie de la région.

Les épaves se situent entre 20 et 50 m, dans une eau chaude, claire mais pas cristalline (beaucoup de particules). Lors de notre séjour, la visibilité n’était pas exceptionnelle. Il était impossible de visualiser l’intégralité des épaves lors de la descente même pour les moins profondes. Il paraît que cela était dû aux importantes pluies qui s’étaient abattues sur la région dans les semaines précédant notre séjour. Il y a parfois un peu de courant lors de la descente mais en général au fond c’est calme. Ces épaves sont fortement colonisées par les coraux et sont riches en poissons et nudibranches.

L'Okikawa maru

Okikawa maru ou Tae maru

Cette épave, connue sous le nom de Conception wreck, a longtemps porté le nom de Tae ou Taiei maru avant de retrouver son nom d'Okikawa. Il s'agit d'un pétrolier ravitailleur de 168 m, coulé verticalement par 26 m de fond. Le pont à 12 m est recouvert de belles tables de corail.

On a fait 2 plongées dessus. Lors de la dernière, on l’a traversé dans toute sa longueur par les cales…Superbe.

On voit bien l’impact de la bombe qui l’a coulé à l’avant.

L'Akitsushuma

Akitsushima, sea plane tender

C’est l’un des seuls "batiments de guerre" coulé dans le secteur. Il s'agit d'un navire atelier pour les hydravions (sea plane tender) de 178 m.

Il gît par 40 m de fond, couché sur le flanc gauche. Le flanc droit est à 22 m.

La grue à l’arrière et les tourelles armés de canons sont du plus bel effet.Il se situe à quelques encablures de l'ile de lamud.

Le Kogyo maru

Kogyo maru

Ce cargo de 158 m est coulé par 34 m sur le coté droit. Le coté gauche est à 22 m.

Son accès est facile et ses cales renferment du matériel de construction et un tracteur

L'Olympia maru

Olympia maru

Ce cargo de 122 m ressemble beaucoup au Kogyo, mais ne plus petit.

Il est coulé par 26 m sur le coté droit. Le chateau est à 16 m et le flanc gauche à 12 m.

Tangat wreck

Sangat wreck

Un autre cargo de 142 m, mais coulé verticalement sur un fond de 30 m.

Il est juste en face de l'ile de Sangat, d'où son nom.

 

Plongées dans la baie de Coron

On a fait 10 plongées : 7 sur les épaves, 2 sur des récifs et 1 dans un lac.

Les sites sont généralement à ½ heure de trajet sauf pour les 2 plus extrêmes, Black Island (1h30) et Barracuda Lake (2h). La mer est calme, car bien protégée par les îles où sont installées beaucoup de fermes perlières.

Plongées dans la baie de Coron à Busuanga

 

  • KALUMBAYAN (1) : house reef. Une plongée de réadaptation comme on aimerait en faire tout le temps. Ce récif est très riche
  • OKIKAWA MARU (2 & 10) ou TAE Maru, TAIEI Maru, Conception Wreck ; wreck
  • BLACK Island (3) : wreck
  • NORTH CAY (4) : reef. Un superbe récif où comment faire une plongée magnifique dans 10 m d'eau
  • AKITSUSHIMA (5) : wreck
  • KOGYO MARU (6) : wreck
  • OLYMPIA MARU (7) : wreck
  • BARRACUDA Lake (8) : lac d'eau chaude
  • TANGAT (9) : wreck